Graphiques extraits du rapport 2017 du FMI

« Pour une croissance inclusive« , l’optimisme affiché par ce rapport repose sur le maintien du commerce international. Alors que Trump et quelques autres mettent en avant des arguments protectionnistes, et qu’au Proche-Orient on joue avec le feu, cela n’a rien d’évident…

Il est vrai qu’en agrégats, la progression est nette et à peu près régulière…

mais la productivité chute…

Par ailleurs, les inégalités augmentent…

Et ces inégalités, bien sûr, freinent la croissance, ce qui – au moins pour les plus mal lotis – est important…

La baisse des cours du pétrole a mis à mal les pays producteurs, ce qui crée pour eux des tensions politiques internes…

et a un impact certain sur l’Afrique sub-saharienne, malgré une tendance générale à la croissance…

Les conflits, dans tous les cas, pèsent lourd…mais, pour l’instant, l’Allemagne, la France et l’Espagne n’en ont pas vraiment cure…Conclusion

L’idée de « croissance inclusive » témoigne d’une bonne intention chez les auteurs du rapport, mais la croissance qui marque les esprits est celle des inégalités.

Please follow and like us:

Auteur : Pierre Nicolas

Polygraphe (essai de philosophie politique, romans historiques, blog) après avoir été psychothérapeute, consultant, dirigeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.