Féminicides

Oui, c’est l’horreur mais, pour ne pas former de guerriers au foyer, il ne faut pas non plus faire de guerre aux frontières.
Or on veut l’un et fait l’autre.

Protester au nom des femmes, c’est bien, mais voyons au-delà. Ce n’est qu’un début, continuons le…

Pas « le combat » tout de même !
Il est temps d’inventer de nouvelles façons de faire et refaire société.

En attendant, nous ne voulons que la paix dans les foyers et les rues du quartier, quitte à consentir la violence aux autres.

La déraison des faits, nous la pallions par la raison du plus fort.
Quant aux souffrances qui ne sont pas les nôtres, nous les parquons : maisons de retraite et d’arrêt, emplois précaires et noyages en mer, barrières et mercenaires, armes non létales et drones de défense…

Factice et politique, politicienneries, loin du regard, l’art est là.

C’est ainsi qu’hommes et femmes sont tranquilles.
Quelques-uns…

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us:
error

Auteur : Pierre Nicolas

Polygraphe (essai de philosophie politique, romans historiques, blog) après avoir été psychothérapeute, consultant, dirigeant.